[two_column_block style= »1″] [content1][/content1] [content2][/content2] [/two_column_block]

Le docteur Jean Seignalet est un médecin émérite qui a grandement contribué à la recherche en immunologie, en rhumatologie et à partir de 1985 en nutrition. Dès lors, il est fondamentalement convaincu que la nutrition peut être un élément central dans toute maladie.

Sa technique a permis à des milliers de personnes d’être sauvées et continue aujourd’hui d’aider de nombreux malades à améliorer leur vie et à les guérir. Le Dr Seignalet est mort en 2003 mais ses écrits et son régime continuent de produire leurs miraculeux effets.

La méthode repose sur plusieurs principes alimentaires qu’il faut scrupuleusement appliquer si tu souhaites avoir des résultats rapides, durables et efficaces.

Les 2 grands principes : exclure les produits laitiers & les céréales mutées… Je te précise tout cela ci-dessous. Bonne lecture ! 😉

Pourquoi se mettre au régime du Dr Jean Seignalet ?

 

C’est un des régimes santé les plus efficace ! En effet, il réduit au silence plus de 91 maladies dont la spondilarthrite ankylosante,  la sclérodermie, la colite, la maladie de Crohn, l’acné, diabète de type II, migraine, fibromyalgie, entre autres. On peut se dire que s’il traite toutes ces maladies, il doit être adapté à notre corps et à ses besoins. Et pour cause ! Voici quelques un des avantages du régime Seignalet :

  • Régulation de la glycémie : plus de fringales et prévention du diabète !
  • Réduction des affections saisonnières comme le rhume, la bronchite, la grippe…
  • Rétablissement du transit intestinal et amélioration de la flore intestinale
  • Prise de conscience de son alimentation

Les succès de son régime parlent d’eux même ! En effet, étant un homme de recherche, le Dr Seignalet à pratiquer des études cliniques pour prouver les effets positifs de son régime. Aussi, il a répertorié ses résultats dans de nombreux tableaux indiquant à chaque fois les taux de réussite de son hygiène alimentaire sur chaque pathologie.

Voici quelques uns de ses résultats :

  • Colites → 98% de succès
  • Maladie de Crohn → 99% de succès
  • Gastrite, Acné, Urticaire, Bronchite chronique → 100% de succès
  • Asthme → 98% de succès
  • Sinusite chronique → 92% de succès
  • Phénomènes allergiques (rhume des foins, conjonctivites, oedèmes de Quincke…) → 97% de succès
  • Arthrose → 94% de succès
  • Migraine & Céphalées de tension → 93% de succès
  • Dépression nerveuse endogène → 100% de succès
  • Diabète sucré de type II → 100% de succès
  • Hypercholestérolémie → 98% de succès
  • Spasmophilie → 100% de succès
  • Dyspepsie → 100% succès
  • Fatigue inexpliquée → 80% de succès
  • Spondylarthrite ankylosante → 95% de succès
  • Sclérodermie → 100% de succès
  • Sclérose en plaque → 98% de succès

 

Comment ce régime peut soulager 91 maladies ?

 

Les bases de ce régime repose sur 2 fondamentaux : l’exclusion totale des produits laitiers et des céréales mutées. Le Dr Seignalet préconisait un régime alimentaire ancestral, le plus proche de nos origines de chasseur-cueilleur.

L’idée est de se nourrir d’aliments les plus bruts possible avec une cuisson qui n’engendre pas de particules toxiques. Il exclue ainsi toutes les transformations alimentaires qui peuvent être à la base d’inflammation chronique dans le corps.

Ainsi il supprime des aliments et des pratiques de cuisine de manière catégorique :

  • Les produits laitiers : lait, yaourt, fromage blanc, beurre, fromage et tout autres dérivés qu’il soit de vache, de chèvre ou de brebis.
  • Les céréales à gluten : seigle, avoine (l’avoine est une céréale naturellement sans gluten mais part sa proximité avec des cultures de blé ou lors de son conditionnement il peut être « contaminé ». Il existe cependant des avoines sans gluten), blé, orge et même les blés ancestraux (épeautre, petit-épeautre, kamut…)
  • Les cuissons supérieures à 110°C
  • Les huiles extraites à chaud ou cuites (si la mention « huile vierge pressée à froid » n’apparait pas)
  • La culture non biologique
  • Le raffinage (tout ce qui est « blanc » en général : pain blanc, sucre blanc…)
  • La bière
  • Les boissons riches en sucre blanc (sodas, jus de fruits industriels, sirop…)
  • Les conserves

Ce régime permet à l’organisme d’éviter une surcharge en produits toxiques venant de l’alimentation, une meilleure assimilation des nutriments ainsi qu’une élimination optimale des déchets de notre organisme. Ils proviennent pour la plus part de la dégradation des nutriments et de la production d’énergie.

Lorsque vous allez débuter cette nouvelle hygiène de vie, vous allez surement constater un accroissement ponctuel de vos maux ou désordres. Respirez ! Il n’y a rien de grave, cela ne va pas durer et c’est tout à fait normal ! En effet, c’est une période d’élimination durant laquelle votre corps va libérer un certains nombres de déchets qui étaient enkystés dans votre organisme.

Attention cependant à être vigilant aux signes que vous envoie votre corps. Prenez conseil auprès de votre Naturopathe s’il s’agit d’un réglage alimentaire ou de votre médecin si vous êtes suivis dans le cadre d’une pathologie. Certains signes doivent alertés comme un amaigrissement trop important et rapide ou une fatigue importante et durable. Si c’est le cas, arrêter le régime puis reprenez-le progressivement.

 

L'alimentation hypotoxique du Dr Seignalet

 

Comment mettre en place facilement ce régime au quotidien ?

 

Je vous ai parlé d’aliments interdits, la liste vous a peut-être fait peur, mais il existe bien d’autres aliments succulents que vous pourrez adaptés à votre quotidien facilement ! Toute est un question d’habitude.

Voici les aliments que vous pouvez consommer sans craintes dans le cadre de ce régime :

  • Les produits animaux : viandes, les crustacés, les fruits de mer, les oeufs et les produits fumés
  • Les légumes verts et secs
  • Le soja (je vous renvoie vers cet article : Les dangers du soja : Conseils & Bonnes pratiques)
  • Les crudités
  • Les fruits frais et secs
  • Les oléagineux et graines crus : noix, noisette, amande, graine de lin, graine de courge, etc (donc ni grillés ni salés !)
  • Les produits de la ruche : miel, pollen, gelée royale…
  • Les céréales sans gluten : quinoa, sarrasin, millet, amarante, maïs, riz, etc (sans OGM !)
  • Le chocolat noir (à 70% minimum de cacao, le chocolat cru serait préférable, attention à ne pas en sur-consommer ! 1 carré c’est OK ;))
  • Les graines germées : alfalfa, radis, poireaux, …
  • Les légumineuses : pois, haricot, lentille…
  • Les huiles extraites à froid (de première pression si possible)
  • Le sel et le sucre complet
  • Les eaux minérales et l’eau du robinet (lis cet article si tu veux savoir quelle est la meilleure eau et pourquoi)
  • La chicorée, les infusions, le café (attention au surconsommation de café qui peut être une source importante de stress pour l’organisme ! Limite à 2-3 tasses par jours), le thé, les boissons alcoolisées (toujours dans un soucis d’équilibre, limite les boissons alcoolisées et préfére un verre de vin rouge à un cocktail riche en sucres)
  • Les condiments

Tu as donc de larges possibilités devant toi. De plus, la vague du sans gluten, de la nourriture crue ou d’autres aliments sains est en pleins boom ce qui t’offre plus d’alternatives ! Je te conseil d’aller faire un petit tour dans un magasin bio. Mais attention ! « Sans gluten » ou « cru » ne veut pas dire exempte de sucres, de graisses trans ou autres éléments nocifs pour la santé ! Alors, prudence 😉

Dans un premier temps renseigne toi sur les différentes options aux produits que tu consommes régulièrement pour pouvoir remplacer un aliment par un autre. La nature à horreur du vide ! Aussi, mets en place progressivement une nouvelle façon de cuisiner et de t’alimenter. Un changement trop brutal pourrait te décourager, te provoquer des réactions importantes d’élimination (j’en sais quelque chose !) et te faire abandonner ce régime qui pourrait s’avérer bénéfique … Alors patience !

Le régime du Dr Seignalet ne s’inscrit pas seulement dans une réforme alimentaire. Dans un soucis de prise en charge global des maladies, il préconisait également certaines mesures à instaurer pour une hygiène de vie holistique.

  • Suppression du tabac
  • Avoir une activité physique régulière
  • Apprendre des techniques de gestion de stress
  • Apports régulier de ferments lactiques à l’organisme. (Pour plus d’informations : Je nourris mon intestin et ça me fais du bien)
  • Faire des cures régulières de compléments alimentaires (Sois vigilant. Les compléments-alimentaires peuvent surcharger le foie en cas de sur-dosage… Consulte un Naturopathe ou demande conseil à une personne compétente !)

 

Des recettes hypotoxiques faciles à mettre en place

 

Entrées


Taboulé de quinoa au raisin et à la grenade

  • 150g de quinoa blanc
  • 150g de quinoa rouge
  • 80g d’amandes entières
  • 1 grenade
  • Environ 20 raisins blancs et rouge
  • 1/2 bouquet de menthe
  • 1/2 bouquet de basilic
  • Le jus d’une citron
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive + 2 c. à soupe de lin, colza, cameline… pour les oméga 3, ne les oublions pas !
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  1. Fais cuire les 2 quinoas dans 2 fois leur volume d’eau à couvert à feu moyen pendant environ 12 minutes. Égoutte si besoin et laisse refroidir.
  2. Prélève les graines de la grenade, lave les raisins, effeuille et cisèle la menthe et le basilic.
  3. Dans un petit bol, mélange le jus du citron, les huiles, le vinaigre, le sel et le poivre.
  4. Dans un saladier, mélange le quinoa, les amandes, les graines de grenade, le raisin et les herbes. Ajoute la vinaigrette et rectifie l’assaisonnement si besoin. Garde au frais jusqu’au moment de servir.

Salade de pois chiche sauce estivale

  • 120g de pois chiches (pré-germés pour être plus digestes : les mettre la vieille au soir dans un récipient remplis d’eau. Les rincer abondamment avant de les utiliser)
  • 2 carottes (de couleurs différentes si tu veux, c’est plus fun :D)
  • Une douzaine d’haricots verts
  • 2 abricots
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de lin, colza, cameline … riche en oméga 3 !
  • 1 pincée de cardamome en poudre
  1. Cuire à la vapeur douce les pois chiches pré-germés avec les carottes et les haricots environs 15 minutes.
  2. Laisse le couvercle pour que la cuisson continue.
  3. Mixe les abricots dénoyautés avec l’huile d’olive afin d’obtenir un coulis. Ajoute de l’eau si besoin.
  4. Assaisonne de sel et de cardamome à ton goût.
  5. Mélange les pois chiches avec cette onctueuse sauce… le tour est joué !

Plats


Millet à la basquaise

  • 300g de millet
  • 1 oignon
  • 2 poivrons rouges
  • 3 tomates
  • 2 aubergines
  • 6 olives noires
  • 2 gousses d’ail
  • Persil, Basilic
  • 6 blancs de poulet
  • 1 cube végétal
  1. Cuire à l’étouffée l’oignon, les poivrons, les aubergines coupés en dés, 10 min. Ajouter les tomates concassées, l’ail, le persil et le basilic. Cuire 5 minutes et y ajouter le millet. Couvrir d’eau salée et remuer régulièrement à la manière d’un risotto jusqu’à ce que l’eau soit évaporée et le millet cuit. Rajouter de l’eau si nécessaire en cours de route !
  2. Cuire à la vapeur douce les blancs de poulet détaillés puis les rajouter à la préparation.
  3. Ajouter sel et poivre à ta convenance !

Nouilles soba aux fèves, crevettes et coriandres

  • 200g de fèves pelées
  • 200g de nouilles soba 100% sarrasin
  • 2 cuillères à soupe d’huile de coco vierge non désodorisée
  • 12 à 15 crevettes décortiquées
  • 1 petit piment rouge (facultatif)
  • 50g de feuille de coriandre fraiche
  • 40g de poudre d’amande
  • 40g de poudre de noisette
  • 7cl d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  1. Prépares le « pesto » : mixe environs 40g de feuilles de coriandre, l’huile, les poudres de noisette et d’amande. et réserve au frigo
  2. Met un grand volume d’eau à ébullition et fais cuire les fèves à la vapeur douce puis fais cuire les nouilles sobas dans l’eau bouillante pendant 5 minutes. Égoutte-les et rince-les.
  3. Fais cuire les crevettes à la vapeur douce
  4. Verse l’huile de coco dans un casserole à feux doux et mélange le tout dans la poêle puis ajoute le piment découpé en rondelle si tu le souhaite ainsi que quelques feuilles de coriandre fraîche.

Desserts & En-cas


Compote de pomme, poire et dattes (1 personne)

  • 1 petite pomme
  • 1 petite poire
  • 2 c. à soupe de jus de citron frais
  • 55g de dattes dénoyautées et hachées
  • 1 c. à café de zeste d’orange râpé
  • 2 c. à soupe de jus d’orange frais
  1. Pèle la poire et la pomme, enlève le coeur et coupe les fruits en dès. Fais-les cuire 10 minutes à couverts à feu doux dans une petite casserole avec le jus de citron.
  2. Dans une autre casserole fais cuire les dattes avce le zeste et le jus d’orange 5 minutes à feu doux sans couvrir. Remus sur le feu jusqu’à absorption complète du liquide.
  3. Mélange la compote et les dattes dans un saladier et sers tiède ou froid selon ton goût.

Barre sportive :

  • 100g de pois chiches cuits
  • 1 c. à soupe de miel
  • 2 c. à café de cannelle en poudre
  • 2 dattes dénoyautées
  • 1 c. à soupe de graines de lin blond
  • 1 c. à soupe de purée de noix de cajou
  • 30g de flocons de riz
  • 40g de petits flocons de céréales sans gluten (sarrasin/avoine sans gluten/quinoa…)
  • 20g d’abricots secsDécoupe les dattes en morceaux et mélange-les avec les dattes, les graines de lins et la purée de noix de cajou avec 10 cl d’eau.
  1. Dans un grand bol, mélange les flocons avec la cannelle. Découpe les abricots en morceaux et ajoute-les aux flocons puis mélange le tout.
  2. Fais caraméliser les pois chiches dans le miel et la cannelle à feu doux pendant 10 minutes.
  3. Écrase à la fourchette les pois chiches et incorpore-les aux flocons.
  4. Mixe les ingrédients de la crème. Verse les flocons et les pois chiches et mélange bien. Tasse la préparation dans un plat rectangulaire
  5. Laisse reposer 1 nuit avant de découper en barre.

 

Catégories : Alimentation

%d blogueurs aiment cette page :