« Que ton aliment soit ta première médecine »

Hippocrate

 

Cette citation au combien célèbre ne résume pas à elle seule, les différents aspects de cette science du vivant et elle n’illustre pas non plus les débuts de la Naturopathie.

En effet, la naturopathie est une science expérimentale qui descend de nos lointaines et vieilles civilisations. En Asie avec la médecine Ayurvédique, la médecine traditionnelle Chinoise, en Afrique avec les différentes médecines traditionnelles, en Amérique avec les médecines des peuples séculaires comme les Indiens, en Europe avec les Celtes… tous ces peuples arrivaient à guérir et à prévenir certaines maladies en suivant certains principes que l’on regroupent aujourd’hui dans sous l’expression « hygiène de vie naturopathique ».

 

« La naturopathie c’est une simple écologie humaine. »

Marie Borel & Ronald Mary

 

Définition et fondamentaux

 

Définition de la FENAHMAN (Fédération Française de Naturopathie) dans notre charte et code de déontologie, 2002 :

« La naturopathie, fondée sur le principe de l’énergie vitale de l’organisme, rassemble les pratiques issues de la tradition occidentale et repose sur les 10 agents naturels de la santé. Elle vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu, sa qualité de vie, ainsi qu’à permettre à l’organise de s’auto-régénérer par des moyens naturels. »

 

Les 10 agents ou techniques naturel(le)s :

  1. L’alimentation (nutrition et diététiques…)
  2. La psychologie (gestion du stress, relaxation, relation d’aide…)
  3. Les exercices physiques (stretching, danse, gymnastique douce, fitness, yoga, natation…)
  4. L’hydrologie (utilisation de l’eau chaude, froide, bains, argile, thermalisme…)
  5. Les techniques manuelles (massage bien-être, onctions…)
  6. La réflexologie (du pied, de l’oreille, du nez, du dos, méthode Knap…)
  7. Les techniques respiratoires (bol d’air Jacquier, différentes respirations inspirées des traditions…)
  8. La phytologie (utilisation de plantes à but revitalisantes, drainantes, adaptogènes…)
  9. Les techniques énergétiques (aimants, magnétisme…)
  10. Les techniques vibratoires (couleurs, sons, rayonnements solaires & lunaires…)

Les trois premières techniques sont dites majeures car elles sont considérées comme nécessaires et suffisantes au maintien de la santé.

 

Les 7 principes fondamentaux :

  • Primum non nocere : D’abord ne pas nuire
  • Vis medicatrix naturae : Suivre la nature guérisseuse 
  • Tolle causam : Traiter la cause
  • Docere : Enseigner
  • Home totus, Tolle totem : Considérer l’homme total
  • Deinde purgare : Drainer
  • Arceo : Prévenir

 

La Naturopathie repose sur 5 piliers fondamentaux :

  • Le vitalisme
  • L’humorisme
  • L’hygiènisme
  • Le causalisme
  • L’holisme

Voyons un à un ces piliers et comprenons pourquoi sont-ils si naturels.

Le vitalisme

 

C’est une philosophie considérant une force intrinsèque à tout être vivant. C’est grâce à cette force vitale que le corps à ses capacités d’auto-guérison. C’est une force qui préside au maintien de la vie et à la guérison. Une part de l’énergie humaine est dite « ancestrale » et une autre en permanence élaborée par l’environnement. La force vitale se manifeste de nombreuses façon comme lors des cicatrisations, de la fièvre, de la ré-ossification, des vomissements, de l’inflammation ou de la douleur entre autre.

Ces principes sont le socle de ce que l’on appelle aujourd’hui, Naturopathie. Ce mot a été inventé par John Scheel en 1885 pour nommé les courants hygiénistes nord-américains et allemands. Il est composé du mot « Nature » et « Path », littéralement, le « chemin de la nature » et non la « science de la nature » ou « maladie de la nature » comme certains le disent. Ce chemin de la nature a été emprunté par l’homme dès son apparition car c’est le plus naturel qui soit. Nous faisons partis intégrante de l’écosystème terrestre !

Il existe 12 sources de vitalité :

  1. L’alignement vertical entre le Ciel et la Terre
  2. L’énergie solaire qui est source de chaleur, de lumière et de vie
  3. La spiritualité qui est vecteur de grâces telles que l’Amour, la Joie, le Pardon, la Sagesse et la Compassion
  4. Les énergies mentales positives autant que négatives
  5. La nutrition physiologique, biologique, vivante et frugale
  6. L’oxygénation et la respiration
  7. L’énergie constitutionnelle du rein (rein énergétique) qui porte l’énergie ancestrale
  8. Les échanges humains
  9. Les échanges intimes
  10. Le mouvement et les exercices physiques
  11. Les énergies telluriques (de la Terre)
  12. La fraternisation entre les règnes issus du monde végétal, animal et minéral.

La naturopathie : d'Hippocrate à nos jours

Photo by Jeremy Bishop on Unsplash

L’humorisme

C’est la science de l’intégrité des humeurs corporelles, c’est-à-dire des liquides circulant dans le corps. Ils sont composés du sang, de la lymphe et des liquides intercellulaires qui représentent à eux seuls, 70% du volume corporel humain ! C’est l’homéostasie qui règle en permanence cet équilibre fragile. Le pH sanguin, la température, les échanges divers, la régulation hormonale, immunitaire et énergétique sont en constantes fluctuations. Les humeurs peuvent être perturbés par de nombreux paramètres comme la sédentarité, certains modes alimentaires, le stress, la sous-oxygénation, la géobiologie, le climat…

Ces paramètres influent sur les humeurs de 3 manières différentes :

  1. Soit en surchargeant celles-ci
  2. Soit en provoquant des carences plus ou moins importantes
  3. Soit en dégradant la fluidité des humeurs.

Selon le profil « humoristique » de chacun, le Naturopathe dirigera la personne vers une cure soit de revitalisation lorsqu’il existe des carences, soit vers une cure de détoxification pour drainer les surcharges soit vers une cure mixte.

L’hygiènisme

 

Suivre les lois de la nature et de la physiologie humaine sont les clés de la santé. L’hygiènisme nous apprend à vivre en accord avec nos rythmes. Ce principe nous guide pour retourner à la terre-mère et à aller vers le soleil, si régénérateur.

L’hygiénisme utilise les 10 agents naturels de la santé que j’ai pu te citer un peu plus haut. Le contact régulier avec les éléments biologiques et naturels comme la terre, l’eau, l’air, le soleil, les végétaux et les animaux sont d’une importance capital. Enfin, la souplesse et l’ouverture d’esprit sont des qualités à apprécier pour permettre une meilleure flexibilité face à l’environnement.

 

Le causalisme

 

« La cause, de la cause, de la cause »

Hippocrate

Il faut dérouler le fils d’Ariane qui nous conduit au commencement de la problématique. Les symptômes sont souvent trompeurs et l’origine est fréquemment tout autre. Seul une conscience globale peut amener une guérison durable et tout autre approche anti-symptomatique n’apporte qu’un soulagement passager. C’est grâce à la connaissance et à l’aide de professionnels comme les Naturopathes que tu vas pouvoir remonter ce fils. D’autres professionnels comme les acupuncteurs et les ostéopathes travaillent dans ce sens.

 

L’holisme en Naturopathie

 

On considère que chaque être est interdépendant et que nous faisons tous partis d’un même et unique ensemble.

« Tout est en haut comme tout ce qui est en bas, tout est en bas comme tout ce qui est en haut, pour la plus grande gloire de l’univers »

Hermès Trismesgiste

 

Tu peux aller voir mon article plus détaillé sur le sujet :

L’holisme, une approche réunissant le corps et l’esprit.

 

C’est une philosophie de la globalité, dans tous les aspects et les interactions de l’être humain. C’est le concept le plus important en Naturopathie et dans toutes les traditions ancestrales. La philosophie holistique est intégrative, inclusive et synthétique. Elle explore toutes les facettes de l’homme et de son environnement : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, social et environnemental.

 

Il est un principe qui régit la vie, 

Elle est un fluide où circule l’énergie,

Elle suit la nature guérisseuse,

Elle va à la rencontre de notre essence,

Il nous lie à l’univers.

La naturopathie de nos jours

 

Elle est très éclectique et revêt différentes formes. La naturopathie est un réel mode de vie, elle peut être utilisée dans différents secteurs tout en gardant sont originalités. Je vois la naturopathie comme un outil, un moyen de transmettre des informations. Elle est déjà présente sous ces formes :

  • Les consultations naturopathiques en cabinet,
  • Les ateliers pour mettre en pratique certaines techniques,
  • La cuisine, en dégustant des plats à la fois nutritifs et succulents,
  • Les conférences qui permettent de transmettre une multitude d’informations,
  • Les lieux de cures,
  • Sur internet,
  • En littérature et dans des revues généralistes,
  • Dans les écoles,

Il existe encore de nombreuses voies à découvrir et à explorer !

 

Le but de la Naturopathie

 

Accompagner chacun à prendre en charge sa santé.

C’est grâce à la diversité de nos pratiques que chacun des naturopathes peut, grâce à sa spécialité, accompagner ceux qui le souhaitent sur certains aspects de la vie. Ainsi, ils responsabilisent peu à peu les personnes pour qu’elles soient autonomes et conscientes des enjeux de leur hygiène de vie globale.

La naturopathie ne délivre pas une vérité, elle n’est pas un dogme… elle découle de traditions ancestrales et d’expériences, elle est une sagesse. Elle peut accompagner chacun sur de vastes sujets allant de l’alimentation à la spiritualité, de l’exercice physique à l’énergétique, des dernières recherches scientifiques aux conseils les plus pratiques…

Chaque naturopathe donne sa couleur à sa profession et c’est grâce à cela que la naturopathie est aussi riche.

 

Lumineusement,

 

Alizée

Photo de couverture by Simon Migaj on Unsplash

Catégories : Aides naturelles

%d blogueurs aiment cette page :